11 Saltar al contenido
oiseaux exotiques

Timal pékinois | Oiseaux exotiques

En Asie, il existe des espèces d’oiseaux très intéressantes. Et même si nous ne savons pas grand-chose sur certains d’entre eux, ne vaut-il pas la peine d’en apprendre plus sur eux ? Comme par exemple le timalí pékinois !

Où est-il situé?

Cette espèce de passereau de la famille des Sylviidae réside en Chine et en Corée du Nordet est connu sous le nom scientifique de Rhopophilus pekinensis.

Il était à l’origine classé comme la seule espèce du genre Rhopophilus. Et bien que sa taxonomie soit encore assez incertaine, il a été décidé qu’il devait appartenir à la famille des Sylviidae, avec laquelle il s’est avéré plus étroitement apparenté.

Comment est-il physiquement ?

C’est une petite espèce trapue qui peut mesurer environ 11cm et un poids qui est autour 9 grammes. Il ne présente pas de dimorphisme sexuel dans son plumage.

Il se caractérise parce que la plupart de sa gorge et de sa poitrine sont de couleur blanchâtre. Au lieu de cela, le ventre est brun grisâtre avec des taches blanches, avec des bords bruns.

les ailes sont entre noir et blanc, semblant avoir des rayures dues à la couleur foncée des plumes primaires. dans la tête a une sorte de pompadour qui combine la couleur brun grisâtre avec le noir au bout des plumes. La queue est la partie la plus longue de son corps, de la même couleur que les ailes. Son bec est petit, de couleur noirâtre et très robuste.

Que pouvons-nous vous dire d’autre sur cette espèce ?

Bien qu’il reçoive le nom de « timalí pékinois », il en existe très peu de spécimens à Pékin. Son caractère est assez calme, et il n’est pas rare trouver des spécimens dans les parcs et jardins. En fait, certains ont adopté ces oiseaux comme petits animaux sauvages dans leurs jardins, les nourrissant.

Quand il s’agit de nourriture, se nourrit de petits animaux invertébrés, de fruits, de baies et de graines. Dans certaines zones de culture, ils sont devenus un problème, car ils déterrent les graines pour les manger.

Il est monogamene se reproduisant qu’une fois par an entre avril et septembre. Pendant ce temps, cela peut devenir un peu plus violent. La femelle construit le nid et dépose jusqu’à quatre oeufs qui couve pendant environ deux semaines.