11 Saltar al contenido
oiseaux exotiques

Pourquoi les colibris se battent-ils ?

Connus en grande partie pour leur petite taille et leurs mouvements d’ailes ultra-rapides, les colibris peuvent être étonnamment agressifs. En plus d’être territoriaux, ces oiseaux sont connus pour prendre des mesures rapides et décisives lorsqu’ils se sentent menacés ou lorsqu’ils sentent que leur territoire est attaqué. De plus, malgré leur taille incroyablement petite, ils disposent d’un certain nombre d’armes qu’ils peuvent utiliser pour leur défense. Si vous avez récemment mis du nectar dans une mangeoire dans le but de voir plus de ces créatures intrigantes dans votre jardin, il y a de fortes chances que vous ayez connu pas mal de combats et d’agressions de colibris. Voici certaines choses que vous voudrez peut-être savoir sur ces comportements souvent surprenants.

Les colibris sont-ils territoriaux ?

Ces oiseaux consomment énormément d’énergie tout au long de la journée. Par conséquent, une grande partie de leur vie est consacrée à la recherche de nourriture et de sources de nourriture viables. Sans surprise alors, ils sont très territoriaux. Une fois qu’ils ont mis la main sur une bonne source de nourriture, ils ne voudront certainement pas la partager. Leur comportement agressif est un mécanisme naturel de survie. S’ils n’obtiennent pas la nourriture et l’énergie dont ils ont besoin, il leur sera beaucoup plus difficile d’échapper aux prédateurs et d’effectuer les mouvements d’ailes rapides pour lesquels ils sont les plus connus.

Ils ne peuvent pas se permettre de partager des mangeoires et des fleurs, en particulier dans les régions et les périodes où les fleurs et autres sources de nourriture sont rares et espacées. Sans l’aide des humains, ils doivent parfois parcourir des distances incroyablement longues pour trouver ce dont ils ont besoin après l’épuisement des réserves de nectar locales. Son comportement est l’exemple parfait de la “survie du plus fort”. Souvent, lorsque les réserves de nectar sont faibles, les oiseaux plus agressifs ont de meilleures chances de survie.

Il est également important de noter que ces mêmes comportements sont susceptibles d’apparaître même lorsqu’il y a plusieurs mangeoires à colibris remplies de nectar à proximité. C’est juste une partie de qui ils sont. Leur réaction naturelle à la perturbation de leur territoire est si profondément enracinée qu’ils ont du mal à voir les mangeoires autrement que comme des fleurs locales.
… ils seront aussi beaucoup plus heureux.

Pourquoi les colibris se battent-ils pour la mangeoire ?

Se battre pour l’auge fait partie de leur nature ; tout comme il fait partie de leur nature de s’en prendre aux colibris qui leur font concurrence lorsqu’il s’agit de fleurs riches en nectar. Il existe cependant certaines situations qui peuvent inciter à la bagarre. Par exemple, si vous ne saviez pas grand-chose sur le comportement naturel de ces créatures lorsque vous avez acheté une mangeoire de jardin, vous avez peut-être acheté une option qui a plusieurs ports, plutôt qu’un seul. Un colibri haussier et intimidant peut devenir territorial sur une mangeoire à plusieurs ports, mais peut être facilement dissuadé d’attaquer d’autres colibris en suspendant plusieurs mangeoires à partir d’un seul port. Cela donnera à plusieurs colibris une chance de recharger de l’énergie dans votre jardin, sans créer le potentiel d’un combat plus important.

Les colibris sont-ils amicaux avec les humains?

Les colibris ne sont pas connus pour attaquer les humains. Même s’ils le faisaient, ils sont si petits qu’ils peuvent faire très peu de dégâts. Plus important encore, ces oiseaux savent qu’ils sont assez rapides pour simplement voler si jamais une menace sérieuse de la part des humains se présente.

Cependant, si vous avez des mangeoires dans votre jardin, leur curiosité naturelle peut les attirer. Ils se rapprocheront de vous si vous êtes encore assez rapide. Tout mouvement brusque et brusque les fera voler. Si vous aimez les regarder en action de près, envisagez de suspendre les mangeoires plus près de la zone où vous aimez vous détendre à l’extérieur.

Au fur et à mesure que les colibris s’habituent à utiliser des mangeoires extérieures, ils peuvent devenir légèrement agressifs lorsque les mangeoires sont vides ou en attendant qu’elles soient remplies et suspendues à nouveau. En fait, vous pouvez avoir l’expérience d’avoir l’un de ces oiseaux flottant près de votre visage, gazouillant fort tout le temps. Il s’agit essentiellement d’une demande de nectar et d’une façon pas si subtile de vous dire de vous dépêcher.

Comportements naturels des colibris

L’une des choses les plus importantes à savoir sur les combats et l’agression des colibris est que ces caractéristiques sont plus susceptibles d’apparaître dans les aires d’alimentation et pendant la saison de reproduction. Chaque fois qu’un oiseau sent que sa zone d’alimentation est envahie, il attaquera avec des postures, des manœuvres de vol spéciales et des poursuites audacieuses. C’est quelque chose que vous êtes le plus susceptible de voir chez les oiseaux mâles autour des aires d’alimentation.

Les femelles ont tendance à être plus agressives autour de leurs nids et pendant la saison de reproduction. Vous constaterez que l’agressivité est généralement plus élevée à la fin du printemps et au début de l’été. C’est le moment où les colibris sont occupés à revendiquer un territoire, à chercher des partenaires, à créer des nids et à défendre les zones de nidification.

Une autre chose très importante à noter est que bien que tous les colibris soient enclins à manifester un certain type d’agression lorsqu’ils défendent un territoire perçu, certaines espèces de colibris sont nettement plus agressives que d’autres. Le pire tempérament absolu parmi ces créatures appartient au colibri roux. Ils sont plus susceptibles de montrer de la colère et de se battre. Si vous avez des colibris roux dans votre jardin, vous voudrez faire un effort particulier pour garder ces oiseaux séparés dans leurs aires d’alimentation. Non seulement cela limitera les parades intempestives, mais cela vous permettra également d’apprécier plus d’oiseaux durant la journée. Par exemple, vous pouvez essayer de suspendre quatre mangeoires distinctes à un port à travers l’espace et à une distance appropriée. Ceci est bien préférable à une mangeoire à quatre ou huit ports car cela donne à plusieurs oiseaux la possibilité de se nourrir confortablement et sans ressentir le besoin de défendre des territoires individuels.

Sachez que les manifestations d’agressivité peuvent être incroyablement courantes au printemps, les colibris roux peuvent rester en colère et enclins à se battre jusqu’à l’automne. Cela est également vrai pour tout colibri se préparant à la migration. Les oiseaux hivernants ont tendance à être plus adaptables au climat local et moins susceptibles de se battre pour la rareté perçue. En revanche, les oiseaux qui savent qu’ils ont de nombreux kilomètres devant eux sont impatients de recharger et de protéger les réserves d’énergie disponibles autant qu’ils le peuvent.

Comment arrêter un colibri abusif

Avoir plusieurs mangeoires à port unique est un excellent moyen de faire face à la nature intrinsèquement agressive des oiseaux qui visitent votre jardin. Cependant, vous pouvez avoir la malheureuse expérience d’avoir un seul oiseau mâle essayant de dominer tous les magasins de nectar de votre jardin. Étonnamment, ce n’est pas si rare. De plus, si plusieurs oiseaux mâles avec la même disposition se déplacent dans la zone, vous pouvez avoir quatre mangeoires distinctes dominées par quatre oiseaux intimidateurs. Ces intimidateurs s’écraseront sur d’autres colibris lorsqu’ils passeront pour se nourrir. Finalement, les coups répétés chasseront progressivement les oiseaux les moins agressifs. Cela peut être particulièrement grave pendant les mois les plus froids de l’année, lorsque les oiseaux hivernants locaux dépendent fortement de votre nectar fait maison comme réserve d’énergie essentielle.

Dans ce cas, il est préférable de regrouper tous les départs. Cela empêchera les mâles individuels de revendiquer et d’établir leur territoire. Cette stratégie peut être particulièrement efficace à la fin du printemps et en été. Au fur et à mesure que de plus en plus d’oiseaux adultes et juvéniles entrent pour se remplir, les intimidateurs seront submergés par la foule et se fatigueront de gaspiller de l’énergie lors de leurs plongées agressives et autres parades de vol. En très peu de temps, ils finiront par abandonner et permettront à chacun de manger dans une paix relative.

Conseils pour éviter les combats de colibris

Bien que vous ne puissiez certainement pas dissuader la nature même de ces animaux, vous pouvez faire certaines choses pour empêcher les colibris de se battre pour vos mangeoires et autour de votre jardin en général. Pour commencer, vous devez être conscient de la période de la saison. Par exemple, il se peut que les combats soient le résultat de la saison de reproduction et de divers efforts naturels pour s’accoupler, construire des nids et protéger les zones de nidification. À d’autres moments, vous pouvez simplement avoir une espèce de colibri particulièrement agressive ou intimidante dans votre jardin. Dans chaque cas, la meilleure solution sera toujours spécifique aux circonstances qui créent finalement le problème.

Même lorsque la meilleure stratégie semble être de regrouper les mangeoires les unes à côté des autres, assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace entre chacune pour que les oiseaux puissent entrer pour un atterrissage en toute sécurité. Cette étape simple peut arrêter les combats avant qu’ils ne commencent, garantissant que les oiseaux qui se nourrissent n’ont pas l’impression d’être dérangés.

Lorsque vous utilisez plusieurs mangeoires à partir d’un seul port pour éviter les propagations territoriales, placez-en une dans chaque coin de la cour. Lorsque les mangeoires sont suffisamment espacées, la plupart des colibris remarqueront à peine que les autres sont là. Cependant, si vous constatez que chacune de vos mangeoires est maîtrisée par un seul intimidateur, rapprochez-vous et regroupez-les. Même les oiseaux les plus en colère et les plus agressifs ne pourront pas chasser seuls de grandes foules. Si un seul intimidateur continue de s’arrêter et de causer des problèmes, retirez sa position préférée. Vous devez également être conscient des sources d’agression externes, par exemple lorsque les mangeoires ont été suspendues trop près d’un lieu de repos préféré pour un chat ou un autre animal domestique.